La décision prise unilatéralement par l’administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles de changer la nature des rémunérations des mandats dans les instances d’avis montre par l’absurde l’incapacité de la Fédération à prendre réellement en compte les réalités concrètes des autrices et des auteurs.

Alors que les candidatures sont ouvertes jusqu’au 26 août pour composer les nouveaux organes d’avis du secteur culturel, la Fédération Wallonie-Bruxelles a annoncé que les défraiements versés dans ce cadre seront des rémunérations professionnelles imposables. Les auteur.trice.s et artistes y siégeant devront trouver un nouveau statut pour être défrayés, une annonce inacceptable pour nombre d’organisations professionnelles dont la Scam et la SACD.

Pour le Magazine des Auteurs et des Autrices #6 : "A suivre... : les séries", Sébastien Fayard nous a fait le plaisir de réaliser une illustration sous forme de roman-photo ainsi que la couverture. Merci et bravo à lui ! 

J’ai publié ma première bande dessinée en 2005. Ce premier livre, Clara et les nains, devait être le premier d’une série que nous avions baptisée, mon scénariste Yves Vasseur et moi, American Seasons. Il n’y eut pas de second titre. Le projet de série fut arrêté au vu des ventes du premier. Pourquoi ce livre n’a pas fonctionné ?

Cette lettre a été diffusée aux médias belges et français afin de marquer le soutien du Comité belge de la Scam aux deux auteurs de "Strip-Tease".

Sociologue et auteur, le nouveau Président du Comité belge de la Scam prend la succession de Paola Stévenne, avec qui il avait travaillé sur l’enquête Documentaristes, un métier de nanti ? Il a répondu à quelques questions pour vous aider à mieux comprendre ses motivations, les combats qu’il souhaite mener et l’importance de l’engagement.

Jeudi 27 juin, Frédéric Young, délégué général de la SACD et de la Scam pour la Belgique était le représentant des auteurs et des autrices à la consultation organisée par les formateurs Parti Socialiste (PS) et Ecolo des gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne. Il y a notamment défendu la nécessité de la mise en place d’une réelle politique artistique.

Génie extravagant.e, courtisan.e, artisan.e, assisté.e, privilégié.e… ? Portez-vous une étiquette ? Souvent ? Où, quand, comment, avec qui ? Que permet-elle ?

Le nouveau Magazine des Auteurs et des Autrices est de sortie juste avant le début de l’été !