Actualités

Focus sur Véronique Bergen, Prix Scam Littérature 2019

« L’écriture de Véronique Bergen est de l’ordre du sublime, proche de la musique et de la transe, elle enchante, perturbe, provoque, illumine, irrite, elle nous envahit jusqu’au cou comme l’eau d’un fleuve fêlée débordant de son lit.» Quelques mots pour commencer à décrire l'œuvre de Véronique Bergen, Prix Scam Littérature 2019 : découvrez ici son parcours, mais aussi l'éloge écrit pour elle par Isabelle Wéry à cette occasion.

 


L'autrice

Véronique Bergen est philosophe, romancière et poète. Membre de l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique. Autrice de romans qui donnent voix aux oubliés, aux exclus (notamment Kaspar Hauser ou la phrase préférée du vent ; Requiem pour le roi. Mémoires de Louis II de Bavière ; Marilyn, naissance année zéro ; Tous doivent être sauvés ou aucun…), de recueils de poèmes, d’essais philosophiques autour de questions métaphysiques, esthétiques (L’Ontologie de Gilles Deleuze ; Luchino Visconti. Les promesses du crépuscule ; Hélène Cixous. La langue plus-que-vive…).
Membre du comité de rédaction de la revue Lignes, autrice de monographies sur des artistes contemporains, elle collabore à diverses revues dont Le Carnet et les Instants, Artpress, L’Art même, Flux News, Lignes, Diacritik…


L'œuvre

Des chiens célèbres apparaissent tour à tour : Loukanikos, le « riot dog » des insurrections grecques contre l’austérité, Blondi, le berger allemand d’Hitler, Laïka, animale victime de la conquête spatiale, le chien d’une tribu Yanomami confronté à l’extermination des Indiens d’Amazonie ou encore ceux de Marie-Antoinette.

Comme autant de narrateurs, ces chiens rendent compte des égarements des hommes et, à travers son passé, mettent en question l’avenir de notre espèce : tous doivent-ils être sauvés ? ou aucun ?

Un livre paru chez ONLIT Éditions.


L'hommage

« Véronique Bergen fait partie des plumes les plus étonnantes du paysage littéraire belge francophone et au-delà.
Philosophe, romancière, poète, elle balance sa verve de sphère en sphère comme un félin sublime hyper flexible capable de s’aventurer d’un terrain accidenté à l’autre.

On apprécie particulièrement son dernier roman Tous doivent être sauvés ou aucun qui met en scène des chiens célèbres de l’histoire de l’humanité. Elle y donne voix à Laïka, victime de la conquête spatiale, à Blondi, le berger allemand d’Hitler et à bien d’autres canidés, tous témoins de la folie humaine et s’interrogeant sur le futur de notre espèce.

L’écriture de Véronique Bergen est de l’ordre du sublime, proche de la musique et de la transe, elle enchante, perturbe, provoque, illumine, irrite, elle nous envahit jusqu’au cou comme l’eau d’un fleuve fêlée débordant de son lit.

Saluons l’éditeur belge ONLIT qui a l’intelligence et l’audace de promouvoir une littérature singulière et exigeante, comme celle de Bergen, dans un paysage littéraire en général ultra-formaté où le livre est une denrée commerciale comme une autre. »

Isabelle Wéry


Pour aller plus loin

. Découvrez l'ensemble des lauréat·e·s des Prix Scam 2019

. Visitez le site de l'éditeur www.onlit.net 

 

© photo : A. Trellu

Véronique BergenA. Trellu