Actualités

Auteurs et autrices, le point final ?

Dans les discussions relatives aux aides dont pourra bénéficier le monde de la culture afin de compenser les dégâts immenses produits par le confinement, les auteurs et autrices et les projets artistiques réclament une attention nouvelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Laurent de Sutter et Caroline Lamarche font le point dans une lettre ouverte que nous vous appelons à cosigner.


Une lettre ouverte de Laurent de Sutter et Caroline Lamarche

« Depuis plusieurs semaines, le monde du livre est totalement paralysé. Les librairies sont fermées, les maisons d’édition à l’arrêt, les distributeurs et les diffuseurs ont cessé toute activité. Ce qu’on appelle la « chaîne du livre » ne fonctionne plus. Cette situation inouïe dans l’histoire de la culture a d’ores et déjà provoqué des dégâts financiers considérables. D’immenses quantités de livres ont, du jour au lendemain, perdu toute chance d’exister, à l’intérieur d’une économie aussi importante que fragile – mettant ainsi en péril nombre de petites structures. On connaît les chiffres : les industries culturelles et créatives représentent à peu près 5% du PIB de la Belgique, et emploient quelque 250 000 personnes pour un chiffre d’affaires entre 40 et 50 milliards d’euros. Dans le seul secteur du livre belge francophone, les premières estimations des pertes s’élèvent déjà à 50 millions de chiffre d’affaires chez les éditeurs et 30 millions chez les libraires.

On l’a répété, aussi : la culture, aujourd’hui, pèse davantage dans l’économie que le secteur de la construction, que celui de l’automobile, que la totalité du sans but lucratif – et la « chaîne du livre » y est le premier acteur, devant le cinéma, la mode, le design, le théâtre. S’il est heureux que les pouvoirs publics aient pris conscience des dégâts que risque de supporter cette économie, capitale pour la richesse du pays, et cherchent des moyens d’en atténuer les effets pour la totalité de ses acteurs, libraires et éditeurs au premier chef, il y a une catégorie qui est en passe d’être ignorée, malgré les belles déclarations de principe : celle des auteurs et autrices professionnel·le·s.


Écrire est un travail

On l’oublie trop souvent : écrire est un travail. Même si de nombreux auteurs et autrices explorent leur passion pour l’écriture, le scénario ou le dessin à côté d’un emploi à temps plein, à temps partiel, ou tout en se trouvant au chômage, « fournir du contenu » à la « chaîne du livre » relève de l’activité professionnelle.
C’est encore plus vrai pour ceux et celles, plus nombreux·ses que ce qu’on imagine, qui gagnent intégralement leur vie comme auteur ou autrice – que ce soit de manière directe, par la vente de leurs ouvrages, ou, de manière plus large, par leur participation à la vie culturelle. Rencontres en bibliothèque, conférences, animations, festivals, salons, visites à l’école, mais aussi bourses, prix, adaptations pour d’autres médias, publications dans la presse, travaux éditoriaux divers sont pour la grande majorité ce qui permet de boucler les fins de mois. Depuis l’installation du confinement, les plus importantes de ces activités, celles concernant le public, ont été suspendues, plongeant de nombreux·ses auteurs et autrices dans une situation inextricable – puisque non seulement leurs livres ne se vendent plus, mais les possibilités de compléter leurs revenus se sont évanouies aussi.
Cela signifie, pour les auteurs et autrices professionnel·le·s, vivant pour l’essentiel de leurs droits d’auteur (lesquels, faut-il le rappeler, ne donnent pas accès au chômage ni à la pension), que leurs revenus ont été réduits à zéro – à rien, à pas un euro.


Loin des yeux, loin du cœur

Dans une société qui se flatte de soutenir avec plus ou moins d’énergie toutes les catégories de la population, et face à une situation d’urgence requérant le déploiement de moyens exceptionnels, les auteurs et autrices, sans lesquels il n’y aurait pas de livre du tout, ne voient rien venir. À l’instar de la plupart des « freelances » de la culture et des médias, ils ne bénéficient à ce jour d’aucun dispositif d’aide, au contraire de la France ou de l’Allemagne, où il en a été fait une priorité. Certes, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dispose d’un fonds de crise de 50 millions d’euros, dont 8,4 ont déjà été affectés aux institutions culturelles et aux employeurs subventionnés (théâtres, centres culturels, producteurs, etc.). Il est prévu que les artistes qui en dépendent doivent être rémunéré·e·s par les subventions dont bénéficient ces institutions, augmentées le cas échéant des apports du fonds de crise. Cela est aussi juste que louable.

En revanche, rien n’est prévu pour les secteurs et les situations où un créateur ou une créatrice travaille sans employeur. Certains calculent que le fédéral pourrait s’en charger, par le recours à une sorte de chômage ou de fonds « passerelle » ; la Flandre, elle, a préféré débloquer 200 millions d’euros pour régler la question elle-même. Telle est la situation des autrices et auteurs en Fédération Wallonie-Bruxelles : la logique des discussions en cours conduit à les placer « en bout de chaîne », alors qu’ils en sont le plus souvent les initiateurs et initiatrices – et aussi les acteurs et actrices les plus fragiles. Ce silence les laisse dans une situation d’expectative quant au fait de savoir si, purement et simplement, ils pourront manger dans quelques semaines, dans quelques jours.

Qu’on s’entende bien : les auteurs et autrices ne réclament pas l’aumône. On l’a dit plus haut : ils travaillent, et d’arrache-pied, à leur contribution, gigantesque, à la richesse nationale. La seule chose qu’ils demandent aujourd’hui, c’est que ce travail soit reconnu à sa juste valeur, et que, comme toutes les autres catégories professionnelles frappées de manière prioritaire par la crise, ils soient aussi traités de manière prioritaire. »


Une carte blanche de Laurent de Sutter et Caroline Lamarche publiée par ailleurs dans Le Soir +.

 

Les signataires

Premiers signataires 

Laurent de Sutter, Caroline Lamarche, Adeline Dieudonné, Vincent Engel, Véronique Bergen, Isabelle Wéry, Thomas Gunzig, Renaud Maes, Myriam Leroy, Stéphane Lambert, Geneviève Damas, Yves Namur, Sara Doke, Nicolas Vadot, Anne Casterman, Xavier Löwenthal, Colette Nys-Mazure, Benoît Peeters, Nathalie Skowronek, François Schuiten, Yslaire, Thierry Van Hasselt, Cyril Elophe, Victoire de Changy, Yves Sente, Marie Colot, Benoît Feroumont, Pascale Fonteneau, Gilles Dal, Emmanuèle Sandron, Didier Alcante, Paola Stevenne, Guy Servais, Françoise Wuilmart, Olivier Saive, Christine Van Acker, Bédu, Corinne Hoex, Luc Van Linthout, Serge Dehaes, Vincent Mathy, Jean-Yves Delitte, Eva Kavian, Miroslav Dragan, Marc Hardy, Bernard Frumer, Laurent Demoulin, Pascal Leclercq, Karel Logist, Noëlle Michel, Jean-Luc Outers, Laurence Vielle, Isabelle Rey, Emmanuelle Bonmariage, Johan De Moor, Jérôme Le Maire, Laurence Rosier, Didier Chardez, Geneviève Bergé, Marco Paulo Renier, Guy De Decker, Philippe Turk, Milady Renoir, Katia Lanero-Zamora, Céline de Bo, Nina Toussaint, Dany, Barbara Sylvain, Edgar Kosma, Stefan Liberski, Abel Carlier, Alain Cofino Gomez, Charline Lambert, Jean-Louis Sbille, Elsa Poisot, Fred Castadot, Olivier Magis, Elisabeth Debourse, Marie Wabbes, Pascale Toussaint, Ana Ayanoglou, Miguel Diaz Vizoso, Clotilde Delcommune, Patrick Delperdange, Catherine Meeùs, Philippe Bailly, Fabienne Blanchut, Titanne Simons, Yves Depelsenaire, Jan Baetens, Sandra Edinger, Jean Koerver, Johan Frederik Hel Guedj, Bénédicte Liénard, Pascal Chabot, Tomassenko, Henri Reculé, Frank Pierobon, Jean-Pierre Verheggen, Ian De Haes, Michel Torrekens, Fabienne Effertz, Hubert Toint, Martine Wijckaert, Philippe Goossens, Carlos Vaquera, Julien Bernard, François Focant Le Mercoeur, Sylvie Landuyt, Osmane Bangoura, Eric Neirynck, Patrick Mesters, Olivier Van Hoofstadt, José Brouwers, Francis Dannemark, Edith Barijoana, Marine Schneider, Philippe Marczewski, T. Persons, Renaud De Heyn, Thisou Dartois, Nathalie Stalmans, Falzar, Karine Lambert, Edmée de Xhavée, Jacques Richard, Vinciane Moeschler, Laura Durys, Virginie Tyou, Sophie Creuz, Antoine Neufmars, Aline Quertain, Eric Smeesters, Yasmine Kassari, Jean Jacques Andrien, Jacky Legge, Jacques de Pierpont, Sylvie Cousin, Ariane Le Fort, Philippe Lamair, Yves Destrée, Seraphine, Loris Liberale, Gil Wynands, Karine Ponties, Julie Joseph, Christine Delmotte, Geneviève Lacroix, Luc Jabon, Caroline Sordia, Vincent Marganne, Nicolas Bogaerts, Raphaël Klepfish, Serge Hannecart, Laurent Dandoy, André-Charles Potoms, Martine Doyen, Sophie Museur, Joëlle Sambi Nzeba, Pierre Bailly , Valérie Vanhoutvinck, Samuel Malhoure, Thomas de Thier, Harald, Myriam Saduis, Philippe Sadzot, Anne Fournier, Nicole Palo, Roland Westreich, Aliette Griz, Douchka van Olphen, Aurore Van Opstal, Joseph Ndwaniye, Anne Duvivier, Marc Minjauw, Diane Broman, Michel Libert, Roland Lethem, Greg Jacquemin, Beatriz Flores Silva, Stédo, Siska Moffarts, Patrick Bebi, Antoine Boute, Michel Bernard, Chlore Smys, Damien Dantès, Olivier Poncelet, Sully Faïk, Isabelle Baldacchino, Marc Dugardin, Philippe Gillain, Psyché Piras, Mariane Sluszny, Thierry Lefèvre, Frédérique Dolphijn, Claude k.Dubois, Valfret Asperatus, Anton Henne, Anne Penders, Eric D'Agostino, Kenan Görgün, Sabine De Greef, Franck Ravel, Marc-Henri Wajnberg, Patricia Hespel, Stéphanie Mangez, Laura Wandel, Salim Haouach, Athane Adrahane, Romane Armand, Nicolas Ancion, Nicolas Crousse, Jean-Philippe Martin, Axel Du Bus, Christian Baes, Valériane De Maerteleire, Martin Jamar, Iris Alexandre, Jean-Luc Delvaux, Christophe Simon, Emmanuel Pol, Evelyne Guzy, Jean-Pierre Dopagne, Jean-Philippe Feiss, Joëlle Van Hee, Silvia Guerra, Jean-Luc Piraux, Michaël Lambert, Bénédicte Prévost, Lison Ferné, Laurent Van Wetter, Georges Lebouc, Taylan Barman, Eric Brucher, Sophie Magerat, Brice Depasse, Charles-Robert de Vinalmont, Thierry Bouuaert, Pol Grégoire, Francesco Pittau, Danielle Losman, Thilde Barboni, Jeanne Ashbé, Christine Guinard, Sophie Schneider, Eric Lambé, Samuel Bury, Mustapha Abatane, Eric Clémens, Joseph Lacrosse, Adrien Grimmeau, Sonia Pastecchia, Gil Bartholeyns, Barbara Abel, Karim Bey, Maxime Coton, Hachel, Pierre Scarella, Michel Lambert, Daniel Adam, Marion Hänsel, Anne Versailles, Alexandre Dewez, Jacqueline Aubenas, Olivier Spinewine, William Henne, Félicette Chazerand, Patrick Dechesne, Paul Emond, Jean-Marc Ceci, Dominique Meeùs, Patrick Lowie, Bruno Gazzotti, Lomani Mondonga, Aurélien Dony, Serge Delaive, Pauline de La Boulaye, Anne-Michèle Hamesse, Philippe Moins, Monique Mbeka Phoba, Timotéo Sergoï, Raymond Balau, Xavier Fontaine, Marion Renard, Patrice Bauduinet, Erik Pardaens, Anna Romano, Marjorie Kemp, Anne Herbauts, Mehdi Dewalle, Jacques Aron, Aude Lafait, Marie-Andrée Pieters, Katarzyna Nowak, Françoise Berlanger, Philippe Foerster, Nadine Cherpion, Gaëtan Faucer, Mattia Petullà, Isabelle Loodts, Gaëtan Saint-Remy, Frédéric Thomas, Noelia Iglesias, Marion Sellenet, Anne Lévy-Morelle, Jean Jauniaux, Clémentine Colpin, Jean-Claude Encalado, Jean-Michel d'Hoop, Alain Dantinne, Liza Leyla, Caroline Bouchoms, Ziska Larouge, Harry Cleven, Benoît de Vriendt, Vera Van Dooren, Carlo Ferrante, André Soupart, Luc Plantier, Marie-Eve Sténuit, Claire Jaumain, Nathalie Côte, Violaine de Villers, Vincent Tholomé, Claude Laverdure, Cédric Manche, Anne Cohen Beucher, Colette Cambier, Adolphe Nysenholc, Bernard Foccroulle, Corentin Candi, Luc Helen, François-Xavier Heynen, Pietro Pizzuti, Michelle Fourez, Lisette Lombé, Alice Van Linthout, Francis Carin, Francine De Boeck, Michel Gheude, Michel Joiret, Joël Lauwers, Emmanuel Régniez, Laurent Bonnaud, André Versaille, Olivier Coyette, Tatiana de Perlinghi, Antoine Pickels, Denis Bosse, Anne-Sophie Devriesse, Josiane Van Melle, Angela Verdejo, Dominique Descamps, Olivier Meys, Patrick Lerch, Pascaline David, John.Henry, Jean-Marc Turine, Cédric Hervan, Giovanni Orlandi, Jacques Braibant, Nicolas Boucart, Christelle Deleuze, Jean-Luc Goossens, Marie-Françoise Plissart, Cristal Huerdo Moreno, Zoé Derleyn, Hélène Pirenne, Sylwia Szkiladz, Carino Bucciarelli, Claire de Viron, Pierre-René Mélon, Marcel Jaradin, Nerina Cocchi, Soline de Laveleye, Nathalie Troquette, Jordi Vidal, Léa Zilber, André Mertens, Isabelle Seret, Laurence Jeanne Afano, André Goldberg, Sarah Trillet, Brigitte, Schùermans, Nadia Micault, Monica Guillmain, Anne Deligne, Rose-Marie François, Sacha Goerg, Aliénor Debrocq, Christine Pireaux, Jacques Richard, Quentin Jardon, Odile Vansteenwinckel, Janine Decant, Isabelle Dierckx, In-Koli Jean Bofane, Nathalie André, Françoise Hoste, Maud Joiret, Erik Sven, Coline Sauvand, Jean-Pierre Lovinfosse, Christiana Moreau, Amélie Dewez, Anne-Lise Combeaud, Miguel Angel Còrdoba Pelegrin, Benoît Ers, Valérie Nimal, Martine Gengoux, François Troukens, Jean-Emile Vanderheyden, Jean-Philippe Querton, Tuyêt-Nga Nguyen, Annik Leroy, Di Sano Bruno, Emilie Maréchal, Pierre Mainguet, Valérie Joyeux, Lucie Thocaven, Françoise Dupal, Michèle Goslar, Serge Mirzabekiantz, Agnès Bensimon, Ingrid Heiderscheidt, Véronique Goossens, Claire Gatineau, Lodie Kardouss, Lucie Antoniol, Wilbur Leguebe, Virginie Pfeiffer, Erwin Dejasse, Thierry Colard, Eleonore Ware, François Harray, Nicole Colchat, François de Coninck, Guillaume Sørensen, Lili Forestier, Septembre Tiberghien, Serge Meurant, Christophe Ghislain, Mauricio Ruiz, Michael Matthys, Pascale Vander Zypen, Veronique Castanyer, Bernard de Visscher, Marco Venanzi, Jacky Degueldre, Noémie Malbecq, Colman, Liliane Schraûwen, Jack Keguenne, Elodie Haslé, Martine Renders, Olivier Terwagne, Jean Destrée, Claude Enuset, Dominique Loreau, Marie-Aline Bawin, Luc Dumont, Fré Werbrouck, Sarah Cheveau, Yves Vandeberg, Michel Van Dam, Stéfanne Prijot, Laurent Vranjes, Laurence Bertels, Laurent Godichaux, Rossano Rosi, Joachim Jannin, Julie Tenret, Françoise Lison-Leroy, François Weerts, Mathieu Volpe, Fabrizio Rongione, Sébastien Ministru, Roland Dormans, Béatrice Herschtritt, Max de Radiguès, Miguël Lecomte, Alexandre Wajnberg, Annabelle Dupret, Ariane Rousseau, Vink, Mathieu Burniat, Emmanuelle Nicot, François Badoud, Jacqueline De Clercq, Régis Duqué, Patrice Réglat-Vizzavona, Jonathan Gianquinto, Stéphane Dizier, Laurent Bouchain, Jérôme Hamays, Camille Husson, Sarah Seignobosc, Paul Mosseray, Pélagie Lamenthe, Pierre Jacquin, Fransi De Villar Dille, Edith Develeyne, Nadine Fabry, Marie-Hélène Massin, Marie Henry, Michel K. Simon, Dimitri Piot, Stanislas Cotton, Anaïs Moreau, Michel Destombes, Françoise Rogier, Lydia Flem, Sarah Brahy, Lula Béry, Gilles Collard,Valérie André, Yann Bonnin, Evelyne Heuffel, Carine De Brabanter, Aurelia Balboni, Laure Portier, Sébastien D’Errico, Sandra de Vivies, Patricia Martin, Marie-France Martin, Noël Baye, Séverine Dusollier, Caroline Tarpenoux, Veronique Deprêtre, Margarida Guia, Virginie Jortay, Jean-Christophe Yu, Catherine d’Oultremont, Brigitte Baillieux, Maxime Benoît-Jannin, Kita Bauchet, Hervé Guerrisi, Catherine Pierloz, Vincent Collin, Marie-France Collard, Jacques Delcuvellerie, Eric Brogniet, Isabelle Martin, Giovanni Lentini, Philippe Blasband, Philippe Bradfer, Alexandre De Moté, Micha Wald, Monique Thomassettie, Sylvain Daï, Guérin van de Vorst, Ariane Buhbinder, Luc Boland, Alok b. Nandi, Baudouin Deville, Philippe Lamensch, Monique Quintart, Muriel de Crayencour, Sergio Honorez, Véronique Stas, Marc Meganck, Daniel Simon, Muriel Limbosch, Brigitte Moreau, Joëlle Horn, Gérad Adam, Sarah Devaux, Florence Minder, Maxime Pistorio, Jean Lemaître, Guy Dedecker, Tanguy Bailly, Jess Pauwels, Frédéric Baal, Isabelle Bary, Sophie Roggeman, Catherine Martens, Thierry Werts, Alexis Garcia, Stéphanie Reyes, Michel Van Loo, Lisbeth Renardy, Jad Makki, Ria Carbonez, Christelle Dabos, Pierre Lorquet, Marc Van Enis, Zoé Borbé, Xavier Fourquemin, Laure Gervais, Guy Theunissen, Geneviève Casterman, Caroline Logiou, André Borbé, Joachim Weissmann, Thierry Cayman, Violette Pallaro, Eddy Devolder, auteurs et autrices.


Et vous ?

Les membres des Comités belges de la Scam et de la SACD appuient dans la démarche de Laurent de Sutter et Caroline Lamarche, qui souhaitent obtenir le maximum de signatures. Nous appelons ainsi les auteurs et autrices à cosigner cette lettre ouverte.

Pour ce faire, merci de bien vouloir nous envoyer votre nom (ou nom de plume) avec la confirmation que vous souhaitez être signataire de la lettre à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


Voir tous nos articles sur la crise sanitaire

vadot pour carte blanche

© Nicolas Vadot pour la Scam