Actualités

Quelles mesures pour la culture ? Synthèse d'une réunion avec la Ministre Linard

Ce 19 octobre avait lieu une réunion de la Ministre de la Culture Linard et des fédérations des secteurs culturel et socio-culturel, dont la Scam, afin de discuter de l’impact et de la mise en œuvre des mesures annoncées le 15 octobre dernier par le Comité de concertation. Qu’est-ce qui a été acté ? Quelles sont les prochaines étapes ? Synthèse.

 


Le contexte

De nombreux protocoles ont été mis en place pour faire face à des seuils d’alerte moyen et élevé, or nous nous trouvons actuellement à un seuil d’alerte très élevé. La situation est grave et pousse les pouvoirs publics à prendre de nouvelles mesures générales, qui auront forcément un impact sur le secteur culturel.

La Ministre Linard a donc souhaité rencontrer ses représentant.e.s pour faire le point sur les décisions déjà actées, et préparer en concertation la suite, notamment le Comité du 23 octobre où de nombreuses mesures concernant la culture devraient être prises à la lumière des informations sur l’avancée de l’épidémie, mais aussi des observations faites sur le terrain.

À ce titre, les discussions étaient aussi intéressantes qu’importantes.


Une bataille pour la culture

La Ministre et son équipe ont fourni un travail important pour sauver ce qui peut l’être, et pour faire en sorte que le secteur culturel ait pu jusqu’alors bénéficier d’exceptions.
Elles ont par exemple pu faire valoir lors du Comité de Concertation que les lieux culturels n’étaient pas des lieux de contamination avérés, ce qui a permis non seulement que le démarrage du couvre-feu ait été repoussé à minuit et non pas à 21h – ce qui aurait été fatal à de nombreux lieux culturels –, et que les rassemblements de plus de 40 personnes soient restés possibles grâce à une dérogation dans les lieux appliquant les protocoles sanitaires… du moins jusqu’au 23 octobre.

Un public présent, confiant et fidèle

L’importance de maintenir des activités culturelles et socio-culturelles pour la population a été maintes fois soulignée, tant par les fédérations que par le cabinet.

Les intervenant.e.s ont rappelé que le public se plie aux protocoles sanitaires stricts mis en place par les lieux culturels d’une part, et d’autre part, qu’il avait prouvé par sa présence que ces lieux lui étaient indispensables, qu'il faisait confiance aux dispositions prises et qu’il souhaitait continuer de les fréquenter.

La suite

Les décisions concernant le secteur culturel seront prises lors du Comité de Concertation du 23 octobre prochain, en présence de quelque 60 délégué.e.s des fédérations.

Les recommandations de la Cellule d’Évaluation sont les suivantes :
1. Augmenter la distanciation dans les salles selon deux normes cumulatives : deux sièges entre chaque bulle et une rangée de libre entre chaque rangée.
2. Mettre en rapport le nombre de personnes avec la taille des espaces, avec un maximum d’une personne par 10m².

La Ministre et son cabinet souhaitent éviter que ces recommandations, qui seraient terribles pour le secteur, soient appliquées. Les réflexions de la réunion du 19 ont donc permis de faire émerger des propositions de mesures complémentaires efficaces mais n’impactant pas les jauges actuelles (les protocoles peuvent encore être améliorés en retravaillant la circulation du public à l’entrée et à la sortie des séances pour éviter les attroupements informels).

Soutien aux artistes

La Ministre a été alertée sur les besoins de soutien aux auteurs et autrices pour reconfigurer sans cesse les projets au vu de la situation et des contraintes qui changent sans arrêt.

Par ailleurs, un cadastre des effets de la crise (en termes d’organisation des programmations et du travail de création, mais aussi en termes psychosociaux) est en cours de réalisation par l’administration et l’Observatoire des Politiques Culturelles. Ce cadastre fournira en outre des données cruciales sur l’emploi artistique en général.