Actualités

Maud Joiret et Timotéo Sergoï, lisez-vous le belge ?

Quel rapport les auteurs et autrices entretiennent-ils avec la littérature de Belgique francophone ? Dans le cadre de l'opération "Lisez-vous le belge ?", nous avons eu envie d'en savoir plus et avons proposé à des auteurs et autrices de roman, de BD, d'essai, de livre jeunesse et de presse de répondre à un petit questionnaire à ce sujet. Merci aux poètes Maud Joiret et Timotéo Sergoï de s'être prêtés au jeu : quel est leur personnage favori dans la littérature belge ? leur maison d'édition préférée ? leur livre le plus belge ? Réponses ici !

 
3. Maudy LVLB


Si vous deviez définir la littérature belge en un mot, quel serait-il ?

poéticoweirdoblanchepokévolutionnaire.

Quelle est votre œuvre la plus belge ?

Dans Cobalt, il y a des Basic Fit et Bruxelles avant l'aube sous la pluie à Yser, près du canal, autour d'un palimpseste de décapitation de mec. Sans la nommer, ma ville est l'endroit que ce recueil habite, dans une relation conflictuelle.

Avec quel·le auteur ou autrice belge aimeriez-vous collaborer ?

Avec Aurélie William Levaux parce que ses livres me font autant rire qu'ils m'éblouissent.
Avec Thomas Depryck pour la désespérance, l'humour acide et l'art du ping-pong.
Avec Aïko Solovkine parce que son écriture est sans concession et ses territoires vaches.
Avec Lisette Lombé pour les coups de poing.
Avec, avec, avecavecavecavecavec...

Qui est votre personnage favori dans la littérature belge ?

Les autrices et auteurs sont mes personnages préférés. Aussi le personnage de la fille du début de Saison 1 de Florence Minder ; Elisa, La Femme de Gilles de Madeleine Bourdhouxe ; Constant Malva dans Ma nuit au jour le jour ; le « Je » de Ripple-marks de Jean Muno.

Quel est le lieu, en Belgique, où vous êtes le mieux pour lire ?

Dans le grand fauteuil à oreilles en velours bleu nuit que je ne possède pas entre Coxyde et Ostende, ou bien dans l'idée qu'on peut se faire d'une vieille maison dans les Ardennes.

Quelle est votre maison d’édition belge préférée (que vous ayez déjà travaillé ensemble ou que vous rêviez d’y être édité) ?

Angle Mort. J'apprends la finesse avec leurs livres.

En savoir plus sur l'autrice en consultant sa fiche Bela !

 

3. Timoteo LVLB

Si vous deviez définir la littérature belge en un mot, quel serait-il ?

Écrire avec de l'eau de pluie plutôt qu'avec de l'encre. C'est cette eau-là, celle qui arrose nos jardins et nos jours de larmes, celle qui nous laisse embrasser un corps trempé, et rire, et rire, et rire même de nos blessures qui fait de nous des gens d'ici. Des Belges.

Quelle est votre œuvre la plus belge ?

Cela peut paraître paradoxal, mais il s'agit de Traverser le monde avec un sac de plumes (chez Murmure des soirs). C'est un carnet de voyage tout autour de la terre, d'Arkhangelsk à Singapour, de Melbourne à la Patagonie. Mais quelques passages nous ancrent bien chez nous. On lit à la page Liège :
- Que sais-tu des départs ?
- Je n'en connais plus rien que la nuit qui précède, l'herbe amère des pleurs, le lierre des bras, le quai tout à coup vide et la perte du plein.
- Que sais-tu des voyages ?
- Je n'en connais plus rien, qu'un sansonnet perdu entre deux migrations dont les yeux dans le vague admirent l'inconnu, le froid, le ciel, le sage.
- Que sais-tu des retours ?
- Je n'en connais plus rien, que la pierre rapportée, la chaleur des corps neufs et nos mains retrouvées.
- Que sais-tu de l'attente ?
- Je la connais trop bien. Et je sais de sa voix que le souffle des jours fait son érosion lente.


Avec quel·le auteur ou autrice belge aimeriez-vous collaborer ?

J'en admire beaucoup que je ne connais pas personnellement : Thomas Gunzig, Nicolas Ancion, Dider Van Cauwelaert, Verheggen... D'autres sont morts déjà, et je ne travaillerai jamais avec Norge, Michaux ou Verhaeren.

Combien m'ont aidé, porté, encouragé ? Je dois remercier Karel Logist, Christine Van Acker, Caroline Lamarche, Luc Baba, Michaël Lambert, Laurence Vielle, David Gianoni, Guy Gofette et d'autres (excusez-moi si vous me lisez et que vous vous sentez concerné.e).

Si la question est "Avec qui aimeriez-vous collaborer?", je cite Aurélien Dony, jeune poète fougueux et magnifique dans sa volonté de changer le monde avec les mots. Nous y arriverons, camarade.


Qui est votre personnage favori dans la littérature belge ?

J'hésite entre Jean Galler et l'Agent 15. Non, je dirais plutôt St Nicolas... ou Charles Michel dessiné par Kroll ? Max l'explorateur que dessinait Bara quand j'étais gamin ? Thyl Uylenspiegel ? Hercule Poirot ? Il est Belge mais pas son auteur. Adamo ? il existe vraiment ou bien... Bon. Je choisis le philosophe Gaston Lagaffe. Définitivement.


Quel est le lieu, en Belgique, où vous êtes le mieux pour lire ?

Il existe à Liège un salon de thé rue des Carmes qui se nomme TEA LATE. Le décor de chaises et de tables de bric et de broc est inspiré d'Alice au Pays des merveilles. On y fait de l'excellent thé (la carte est impressionnante) et des gâteaux divins. Les fauteuils sont profonds et on peut y tomber pour longtemps. Voilà mon endroit préféré.

Mais en cette époque de confinement, l'endroit est fermé. Il m'arrive alors souvent de lire dans les salons-lavoirs en attendant ma lessive. Dans cette odeur de savon bulles et le ronronnement des tambours qui tournent, le thé earl grey et les gâteaux me manquent un peu, ainsi que la petite fille de la table voisine qui vient avec de grands yeux quémander un biscuit. Mais bon...


Quelle est votre maison d’édition belge préférée (que vous ayez déjà travaillé ensemble ou que vous rêviez d’y être édité) ?

Le Ministère des Équipements et des Travaux. Sans hésiter. Je rêve d'être édité chez eux, sur de grands panneaux le long des routes, sur des façades de bâtiments officiels, sur les fenêtres des Ministères, dans les ascenseurs de la Fédération WB, sur les écluses, tout le long de la Rue de la Loi, ou sur la piste de l'aéroport vu d'avion, à l'entrée des autoroutes ! La poésie ne doit pas rester enfermée entre les trop rares rayons des librairies spécialisées.

Imaginez à la place d'un panneau "Interdiction de manifester - Quartier de l'Europe", un petit poème d'amour. Voilà la vraie place de la poésie : parmi les cœurs qui battent.


Envie d'en savoir plus sur l'auteur ? Visitez sa page Bela !


Lire aussi les réponses d'Aïko Solovkine et Kenan Görgün, et celles d'Aliénor Debrocq et Jérôme Colin !

Pour aller plus loin

. La campagne de promotion Lisez-vous le belge est coordonnée par le PILEn. Au menu pendant 6 semaines : des sélections de livres, des interviews, des articles de fond et des portraits pour célébrer la diversité et la richesse de notre littérature et mettre en avant tous les acteurs participant à son existence, toutes les voix et les visages du livre belge francophone.

. Rendez-vous sur la page facebook de la campagne Lisez-vous le belge, que vous pouvez aussi retrouver sur LinkedIn ou sur twitter en suivant le hashtag #lisezvouslebelge.

. Découvrez ce qu'en disent les médias : La Libre Belgique, BX1, 7sur7, Actualitté, La Première...

. Et bien-sûr, est-il besoin de le préciser, lisez des livres belges !

 

lvlb logo carréAuteurs, autrices, ce questionnaire vous amuse ?
N'hésitez pas à le remplir aussi et à partager vos réponses sur les réseaux sociaux, en utilisant le hashtag #LisezVousLeBelge. Nous avons hâte de découvrir le résultat !