Actualités

Emilie Plateau, David Vandermeulen, lisez-vous le belge ?

Quel rapport les auteurs et autrices entretiennent-ils avec la littérature de Belgique francophone ? Dans le cadre de l'opération "Lisez-vous le belge", nous avons eu envie d'en savoir plus et avons proposé à des auteurs et autrices de roman, de BD, d'essai, de livre jeunesse et de presse de répondre à un petit questionnaire à ce sujet. David Vandermeulen et Emilie Plateau forment le dernier duo de notre série, et nous les remercions pour leurs confidences, à lire ici !

6. emilie plateau

 


Si vous deviez définir la littérature belge en un mot, quel serait-il ?

Eclectique

Estimez-vous qu’il y ait une spécificité belge de votre écriture ? Laquelle ?

Comme mon travail est essentiellement basé sur des observations du quotidien, mes bandes dessinées sont imprégnées par la Belgique. La spécificité belge dans mon travail est l’autodérision et les petites briques des maisons !

Quel·le auteur ou autrice belge a influencé votre écriture ?

J’ai eu un réel flash artistique en lisant Faire semblant c’est mentir de Dominique Goblet que j’ai découverte lorsque j’étais étudiante aux Beaux-Arts de Montpellier. Cette lecture m’a particulièrement chamboulée, inspirée et m’a donné envie d’aller visiter l’Atomium !

Quel est votre livre belge favori ?

C’est difficile d’en garder un seul ! Si je peux tricher, je dirai Fouillis Feuillu de Noémie Marsily et David, les femmes et la mort de Judith Vanistendael, deux énormes coups de cœur tant dans l’écriture que le dessin. Je ne rate pas une seule de leurs publications.

Quel est votre lieu préféré pour écrire en Belgique ?

Dans les trains pour l’inspiration et dans mon lit, téléphone éteint, fenêtres fermées pour la concentration.

Où, en Belgique, aimez-vous dénicher des livres (bibliothèque, librairie…) ?

Tulitu sans hésiter !
J’aime aussi fouiner dans les étagères de Pêle Mêle et chez les bouquinistes pour trouver des pépites.

 


Pour en savoir plus sur Emilie Plateau, rendez-vous sur sa page Bela !

david vandermeulen LVLB

Si vous deviez définir la littérature belge en un mot, quel serait-il ?

Je dirais vaste. Aussi vaste que méconnue.

Estimez-vous qu’il y ait une spécificité belge de votre écriture ? Laquelle ?

Peut-être l’humour. De nombreux auteurs ont su cultiver la drôlerie, en Belgique. « Je ne suis ni poète, ni surréaliste, ni Belge » disait Scutenaire ; c’est plutôt drôle, non ? Si nous, les Belges, nous devions avoir quelque chose qui nous définisse, au moins, que ce soit notre sens de l’humour... L’Uylenspiegel de De Coster, les Surréalistes, la Pataphysique de Blavier, Toussaint ou Savitzkaya chez Minuit… Bien des gens ont su être drôles et amusants chez nous. Je m’inscris un peu malgré moi à la suite de cette longue lignée.

Quel·le auteur ou autrice belge a influencé votre écriture ?

Maurice Grevisse, ça va sans dire.

Quel est votre livre belge favori ?

Les Lèvres Nues, la revue de Marcel Mariën.

Quel est votre lieu préféré pour écrire en Belgique ?

À Bruxelles, chez moi, entouré de mes livres. Je dois rester proche d’une librairie ou d’un bouquiniste, au cas où une angoisse me surprendrait.

Où, en Belgique, aimez-vous dénicher des livres (bibliothèque, librairie…) ?

Je lis principalement des vieilles choses, c’est donc chez les bouquinistes que je préfère aller. À Bruxelles, il y en a beaucoup moins qu’il y a vingt-cinq ans mais il en reste encore assez pour que je puisse consacrer une journée par semaine à chiner en flânant d’une bouquinerie à l’autre.

 
Pour tout savoir sur David Vandermeulen, lisez vite sa fiche Bela !


Lire aussi les réponses d'Aïko Solovkine et Kenan Görgün, d'Aliénor Debrocq et Jérôme Colin, de Maud Joiret et Timotéo Sergoï, de Françoise Rogier et Emile Jadoul et de Vinciane Despret et Tanguy Habrand !

Pour aller plus loin

. La campagne de promotion Lisez-vous le belge est coordonnée par le PILEn. Au menu pendant 6 semaines : des sélections de livres, des interviews, des articles de fond et des portraits pour célébrer la diversité et la richesse de notre littérature et mettre en avant tous les acteurs participant à son existence, toutes les voix et les visages du livre belge francophone.

. Rendez-vous sur la page facebook de la campagne Lisez-vous le belge, que vous pouvez aussi retrouver sur LinkedIn ou sur twitter en suivant le hashtag #lisezvouslebelge.

. Découvrez ce qu'en disent les médias : La Libre Belgique, BX1, 7sur7, Actualitté, La Première...

. Et bien-sûr, est-il besoin de le préciser, lisez des livres belges !