Actualités

Thilde Barboni et Max de Radiguès, lisez-vous le belge ?

Quel rapport les auteurs et autrices entretiennent-ils avec la littérature de Belgique francophone ? Dans le cadre de l'opération "Lisez-vous le belge", nous avons eu envie d'en savoir plus et avons proposé à des auteurs et autrices de roman, de BD, de théâtre, de livre jeunesse et de poésie de répondre à un petit questionnaire à ce sujet. En clôture de ce cycle, ce sont Thilde Barboni et Max de Radiguès qui nous ont répondu : nous les remercions pour leurs confidences, à lire ici !

 

 thilde lvlb


1. Avez-vous une citation fétiche tirée d’un livre d’un auteur ou une autrice belge ?

Face à l’actualité, une phrase de Marguerite Yourcenar dans L’Œuvre au noir me vient malheureusement à l’esprit :
« Peu de bipèdes depuis Adam on mérité le nom d’homme ».
Sinon, mes citations fétiches viennent surtout de l’oeuvre de Shakespeare … Il est universel donc un peu belge. Il y en a tellement … Relisez Hamlet, Macbeth, La Tempête !

2. Quel livre ou œuvre littéraire belge auriez-vous aimé écrire ?

Retour en Atlantide (Terugkeer naar Atlantis) de Hubert Lampo, l’un des maîtres du réalisme magique flamand.

3. Où aimeriez-vous faire une résidence d’écriture en Belgique ?

Idéalement, au bord de la mer. Ou au bord d’un lac. L’eau est un élément très important pour moi. J’ai du être poisson dans une autre vie.

4. Y a-t-il un lieu, une époque, un folklore, une spécialité (culinaire) typiquement belge qui vous inspire ?

L’époque des Ducs de Bourgogne est passionnante à tous points de vue. De très grands auteurs (Gaston Compère par exemple) ou des historiens (Bart van Loo) ont merveilleusement écrit à leur propos.
La spécialité culinaire toute simple qui me fait toujours autant plaisir : les tomates crevettes avec des frites !

5. Par quel.le autre auteur ou autrice belge aimeriez-vous qu’un de vos ouvrages soit lu ?

J’aurais tellement aimé que Jacques De Decker lise mon dernier roman Les Enfants de Cinecittà (parution en mars 2022).
Nous étions amis pour la vie et discutions de tout à bâtons rompus. Jacques me manque énormément.

6. En quel personnage littéraire aimeriez-vous vous transformer pour une journée ?

Sans hésiter Till l’espiègle ( Tijl Uilenspiegel). Ma mère adorait ce personnage qui lui a inspiré mon prénom. On m’a très longtemps surnommée Thilde l’espiègle, ce qui m’a donné un certain goût de la dérision et de l'humour.

Pour en savoir plus sur Thilde Barboni, rendez-vous sur sa page Bela !

 

 max lvlb

 

1. Avez-vous une citation fétiche tirée d’un livre d’un auteur ou une autrice belge ?

- C'est encore loin, Grand Schtroumpf ?
- Mais non ! Nous allons bientôt arriver !
- C'est encore loin, Grand Schtroumpf ?
- Mais non ! Mais non !!
- C'est encore loin, Grand Schtroumpf ?
- OUI !
extrait du Cosmoschtroumpf de Peyo.

2. Quel livre ou œuvre littéraire belge auriez-vous aimé écrire ?

J’admire le travail de gravure de Frans Masereel et ses « romans en gravures » qui sont à mes yeux de la bande dessinée. Si j’avais eu son talent, j’aurais aimé pouvoir faire La Ville ou un autre des ouvrages.


3. Où aimez-vous faire une résidence d’écriture en Belgique ?

Si je pouvais choisir un lieu pour faire une résidence en Belgique, ça serait sans doute sur la côte belge en hiver… La lumière y est toujours belle, l’air de la mer, les nuances grises de la plage et de l’eau, les villes fantomatiques. Dominique Goblet prépare un livre de peintures fait à Ostende. Je veux bien faire une résidence dans une de ses peintures.

4. Y a-t-il un lieu, une époque, un folklore, une spécialité (culinaire) typiquement belge qui vous inspire ?

Bruxelles. J’habite Bruxelles depuis l’adolescence. C’est une ville qui fait partie de moi et qui continue de m’inspirer… Être bruxellois, être belge, fait partie de mon identité et transpire sans arrêt dans mon travail.
J’adore les belgicismes qui font le charme de nos discussions. Malheureusement, étant publié pour le marché français principalement, ceux-ci sont souvent effacés de mes livres pour ne pas troubler le lecteur…

5. Par quel.le autre auteur ou autrice belge aimeriez-vous qu’un de vos ouvrages soit lu ?

J’ai été libraire à Tropismes et un de mes collègues était Thomas Gunzig dont j’ai toujours aimé le travail et la personne… Je sais qu’il suit mes sorties et ça me fait toujours très plaisir de savoir qu’il a lu mon dernier livre.


6. En quel personnage littéraire aimeriez-vous vous transformer pour une journée ?

Noémie Marsily, autrice de bande dessinée, illustratrice et réalisatrice de films d’animation, a publié un livre à L’Employé du Moi avec Isabelli Cielli, qui s’appelle Memet. On y suit Lucy qui passe ses vacances dans un camping dans la campagne française. J’irai bien passer une journée dans ce camping pour profiter du soleil et de l’enfance sous les coups de crayons de Noémie.


Pour tout savoir sur Max de Radiguès, lisez vite sa fiche Bela !


Pour aller plus loin

. La campagne de promotion Lisez-vous le belge est coordonnée par le PILEn. Au menu pendant 6 semaines : des sélections de livres, des interviews, des articles de fond et des portraits pour célébrer la diversité et la richesse de notre littérature et mettre en avant tous les acteurs participant à son existence, toutes les voix et les visages du livre belge francophone.

. Rendez-vous sur la page facebook de la campagne Lisez-vous le belge, que vous pouvez aussi retrouver sur Instagram,  LinkedIn ou sur twitter en suivant le hashtag #lisezvouslebelge.

. Découvrez les interviews d'Anne Crahay et Loïc Gaume (jeunesse), de Caroline Lamarche et Laurent Demoulin (roman), Céline De Bo et Régis Duqué (théâtre), Aliette Griz et Aurélien Dony (poésie).

. Et bien-sûr, est-il besoin de le préciser, lisez des livres belges !

 

lvlb logo carréAuteurs, autrices, ce questionnaire vous amuse ?
N'hésitez pas à le remplir aussi et à partager vos réponses sur les réseaux sociaux, en utilisant le hashtag #LisezVousLeBelge. Nous avons hâte de découvrir le résultat !