Skip to main content

Les Comités belges de la Scam et de la SACD entendus par les formateurs des nouvelles majorités

Jeudi 4 Juillet 2024

Poursuivant un travail entrepris l’été dernier déjà, les auteurs et autrices de vos Comités ont continué à agir pour que vos priorités puissent être prises en compte dans les déclarations de politique régionale (Région Wallonne et Région de Bruxelles-Capitale) et communautaire (Fédération Wallonie-Bruxelles).
Après ce qui aura été certainement un point culminant de la campagne dans le secteur culturel - le débat organisé à la MEDAA le 4 juin dernier (voir ici), où les candidat·es des 6 partis démocratiques avaient pu présenter leurs programmes et dialoguer avec les membres présent·es -, le travail a repris immédiatement dans les jours suivant les élections.  

Ainsi, une feuille de propositions (voir ici) a été rédigée et adressée au MR et aux Engagés.
Ensuite, Céline Beigbeder (Présidente du Comité belge de la SACD) et Luc Jabon (mandaté par le Comité belge de la Scam) ont été reçus, le 26 juin dernier, en audition par les présidents des deux partis, Georges-Louis Bouchez et Maxime Prévot.
L’exercice fut bref (5 minutes) mais intense. De nombreuses autres délégations étaient invitées pour cet exercice utile et dynamique.
 
Ce moment aura permis de mettre à nouveau en avant les priorités des auteurs et autrices de la Scam et de la SACD, et notamment :

  1.  Un statut européen d’artistes et des conditions décentes de travail et de rémunération soutenues par les politiques de la FWB et des régions, et notamment une nouvelle approche pour soutenir les artistes porteur·euses de handicap
  2. Des solutions concrètes pour un meilleur usage et de meilleures collaborations artistiques et culturelles avec la RTBF (dont les dotations avoisinent les 40 % du budget de la FWB en Culture)
  3. Une revalorisation des moyens dédiés au secteur des Lettres et du livre, scandaleusement oublié dans les 20 dernières années, ainsi que le passage à un Contrat de filière du livre 2.0, faisant davantage de place aux besoins des auteurs et autrices
  4. Une nouvelle politique de diffusion en activant les lieux et les ressources nécessaires pour toutes les catégories de création de nos membres
  5. Une régulation des activités des industriels de l’IA générative afin d’assurer le retour au respect du droit d’auteur et d’empêcher la concurrence déloyale entre les créations humaines et les produits synthétiques. 
     

Les déclarations de politique régionale et de la FWB seront prochainement publiées par la nouvelle majorité, une fois les nouveaux gouvernements composés. 
Au vu des programmes du MR et des Engagés, selon les contacts antérieurs, nous pouvons espérer avoir été entendu·es. 
Il s’agira alors de poursuivre notre travail pour en assurer une mise en œuvre favorable aux auteurs et autrices, à l’amélioration de leur statut, à la liberté de création, à la diversité artistique et culturelle, à l’accès des publics à leurs œuvres dans le respect de leurs droits.

Suivez nos informations et nos mobilisations !

Les Comités belges de la Scam et de la SACD entendus par les formateurs des nouvelles majorités