À quelques jours d'un vote crucial, et sous l'impulsion de la FERA,la FSE et la SAA, dont est membre la Scam, des cinéastes de toute l'Europe s'engagent pour un droit d’auteur européen modernisé favorable aux créateurs et créatrices, dans le marché unique numérique.

À chaque numéro du Magazine des Auteurs et des Autrices, un membre de l’un des Comités belges s’exprime. Ici, Luc Dellisse revient sa situation de l'écrivain aujourd'hui.

Le 12 septembre, les députés européens voteront en plénière sur la Directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique. La FERA, la FSE et la SAA (dont est membre la Scam) appellent le Parlement européen à encourager la création européenne à l’ère numérique et promouvoir le droit des auteurs à une rémunération juste et proportionnelle.

La Scam (en France) a lancé une enquête pour identifier la réalité des rémunérations des réalisateurs et réalisatrices de documentaires. Retrouvez le sommaire et un résumé de cette étude, réalisée par Béatrice de Mondenard.

Parce que vous avez des projets à défendre, parce que vous êtes programmé.e.s, parce que vous avez besoin de rencontrer des programmateurs, des diffuseurs, des publics... La Scam vous soutient dans vos rendez-vous professionnels, ici et là-bas !

Paola Stévenne et Delphine Noëls, des Comités belges de la Scam de la SACD se mobilisent ainsi que les cinéastes, producteur.trice.s et travailleur.se.s du cinéma belge pour la libération de leur confrère Oleg Sentsov.

Ce jeudi 5 juillet 2018, les députés européens réunis en séance plénière à Strasbourg ont voté contre la remise d’un mandat de négociation au Parlement européen sur la directive relative au droit d’auteur. Ce mandat devait faire entrer le texte proposé par la commission parlementaire compétente dans une phase de négociation finale (« trilogues ») entre les différentes institutions européennes.

Le Comité belge de la Scam a le souhait de rendre public sa position sur la réforme des instances d'avis pour le secteur du Cinéma, proposée par la ministre Alda Greoli, en posant un regard plus particulier sur le documentaire.

Anne Vanweddingen, directrice de l'Action culturelle de la Scam, vous explique dans le magazine pourquoi c'est très sérieux de se rencontrer en festivals ou ailleurs et de boire des verres ensemble.

Riches de toutes les écritures qu’elles représentent, la SACD et la Scam vous proposent dans leur Magazine des regards croisés entre des auteurs et des autrices. Pour multiplier les points de vue, confronter les idées, offrir des variations sur un thème... Pour le numéro consacré aux Festivals, Thomas Gunzig relate son expérience d'auteur dans un salon du livre.